16 juin 2008

carrefour dangereux - dangerous crossing




Prise le 15 juin à 8H à l'entrée de Saint-Sulpice Laurière

Bientôt les chevreuils seront au Limousin ce que les kangourous sont à l'Australie. Non seulement ils n'ont pas la moindre notion de la priorité aux intersections, mais en plus, une fois passés, ils vous aboient après sous prétexte que vous avez failli les heurter !

Deers shall soon be for Limousin what kangaroos are for Australia. They have not a bit sense of priority at the crossroads, and, further on they bark at you once crossed, pretending you nearly hit them !

11 commentaires:

hpy a dit…

Comme les sangliers en Normandie. Quoique, nous avons aussi des chevreuils et l'autre jour une sorte de faisan, bien maigre, a failli se jeter sous les roues de la voiture sur une petite route. Heureusement il n'a pas été écrasé et j'ai pu l'admirer sur le bord de la route après. Mais pas de photo acceptable.

Jean a dit…

fragilité sous objectif. C'est un moment merveilleux que tu as figé là et que tu partages avec nous. Une belle générosité.

Cergie a dit…

Je ne comprends rien. Tout va à l’envers, tu ne trouves pas ?
Cette photo par exemple est faite à l’envers : normalement ce daim devrait être flou puisque c’est lui qui va vite. Et là c’est le contraire c’est lui qui est net et le paysage qui est flou. Comme dans les vieux films. Il est immobile et le paysage se déroule autour de lui
Rien ne va plus. Tout va de travers.
Oui. A certains indices, j’ai comme cette impression...

Anonyme a dit…

Quelle grâce, de la mise en scène et de l'acteur...

Claire

Maxime a dit…

Je crois que c'est une illusion, Lucie. Ici, une figure de style. Si l'on focalise son regard sur le détail qui bouge, tout le reste devient flou. Mais l'essentiel est de se rappeler où l'on est. En l'occurrence les pieds bien plantés dans l'accotement, à regarder courir un idiot de chevreuil !

Maxime a dit…

Tu as raison, Claire, peut être pas un "idiot" de chevreuil. Il est gracieux, le bougre; c'est pour cela qu'il attire le regard.

Adré a dit…

Oh je ne savais pas que les chevreuils aboyaient ... hihihi !!!
Bel instantané ... le pauvre il a du avoir peur il n'a pas l'air bien vieux celui ci !!
Bisous
Adré

frederic a dit…

il s'en moquent des priorités, hein ? ;-) !!Beau cadrage équilibré.

Peter a dit…

Comme quoi il faut conduire doucement (et avoir son camera prêt) ! Priorité aux chevreuils, sangliers, poules, chèvres… !

Nathalie a dit…

Extraordinaire !
Il y avait un lâcher de bestioles juste à droite de l'image ? Ou alors quelle chance de viser net une surprise pareille ???

.... alors voilà, je prenais tranquillement des photos de la route, le goudron ça m'inspire, et puis tout à coup le chevreuil est entré dans le champ...

En tout cas il a regardé à droite et a gauche ? Il n'avait pas priorité !!!

(on notera qu'en règle générale l'animal n'a jamais priorité sur l'homme)

Maxime a dit…

En fait, je ne sais pas comment on appelle le cri du chevreuil, mais à l'oreille, cela ressemble tellement à l'aboiement d'un chien qu'une personne non avertie peut se tromper !

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com