10 juillet 2008

triage - railway


Prise le 15 juin 2008 à 8H
Pas de commentaire, je suis en vacances
No comment, I'm out in vacations.

3 commentaires:

Cergie a dit…

Quel soin tu as mis dans cette composition. Ces lignes qui prennent la tangente, et celles qui forment un quadrilatère applati tout en haut, où tout se passe. Toutes ces petites maisons alignées, à peine esquissées.

Cela donne une atmosphère d’une mélancolie ineffable. Cela situe, comme Simenon le faisait dès le premier paragraphe, un roman qui parle de petites gens ni bonnes ni mauvaises, qui sont sur un fil dont à tout instant elles peuvent tomber, du coté de la mort, du coté du mal.

Et cela donne un message sans commentaire(s) qui m’a fait pleurer lorsque j’ai découvert l’image de cette zone anonyme et donc universelle, photographiée au petit matin du 15 juin de cette année, matin blême qui devrait pourtant être celui d’un jour de gloire d’une fin de printemps. Les petits matins que l’on attend lorsque l’on est dans la peine, après une nuit si longue. Un matin pour naître ou pour mourir.
Triage. Un destin. Une vie.

Coxi a dit…

Bonnes Vacances Maxime, avec pour bagages ton appareil photo magique et de retour pour nous éblouir avec tes clichés

freDeric a dit…

que de lignes agréables à l'oeil... J'aime aussi ton contraste bien équilibré pour ce lieu...

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com