25 juillet 2008

Un autre monde 5 - an other world #5




Prise le 20 juillet à 8H à Saint-Laurent les-Eglises
Allons, une petite dernière pour clore la série, puis on quitte le fond de la vallée (pas si profonde que ça...) pour passer la semaine prochaine à des thèmes plus attirants ;-). J'aurais aimé prétendre qu'il s'agit là des ruines du palais d'Antinea, mais il s'agit plus probablement des restes d'un ancien moulin, sur un affluent du Thaurion.

15 commentaires:

Antoine a dit…

Superbe ! On croirait une illustration d'Alan Lee ...

Jean a dit…

En tout cas, cela a tout d'une peinture. L'eau est très importante ici, car elle est la seule source de mouvement. Et encore, après tant de contact avec la roche inerte, elle semble se ralentir, se figer à son tour... Impressionnant.

Au passage, il s'agit bien du moulin d'Antinéa, où l'ancienne reine d'Atlantide préparait sa farine ; les petits pains d'Antinéa sont d'ailleurs célèbres jusqu'au Québec ! je suis étonné que tu ne les connaisses pas (hé-hé !)

Anonyme a dit…

This is really good. Stones and stones, and between them, humanity.

Claire

Fatima a dit…

L'effet est remarquable, L'eau donne de la vie à toutes ces pierres...Une image d'un autre temps. Vraiment superbe!

Lucie a dit…

8 heure du mat, ah bon !

De toute façon, ça se voyait, le manque de lumière je veux dire qui marque son empreinte sur cette photo.
Le chat roux, bien campé sur les raquettes qu’il a aux pattes pour pas s’enfoncer auparavant dans la vase, avec son petit derrière comme troisième appui, sa longue queue bien droite, en arc boutant, pour plus de précaution ; le chat roux a pris sa photo sans trembler.
Elle est donc nette avec une certaine patine.

Et à 8H01 ! Patatra !
La voilà qui radine, qui pose son pied à l’angle de la ruine, et pointe son doigt vers l’animal, frissonnant tout à coup.

"Ah", dit-elle d’une voix de Stentor, "je t’y prends Tu as encore oublié !"
"Quoi, Madame ?" miaule-t-il

Figure toi que c’était la déesse titane Mnémosyne, portant le livre de Chronos sous son bras.
Elle est la fille d’Ouranos et de Gaïa. Unie à Zeus, elle est la mère des muses desquelles le chat roux se revendique à plus d’un titre. Elle est associée à Léthé, l’oubli.


Je reprends :
"Quoi, Madame ?" miaule-t-il
"Tu as oublié de traduire ton message en English. Et ce n’est pas la first time. Que je ne t’y reprenne plus !"


Ben heureusement que le chaton avait déjà engrangé son image sinon elle eut été nettement moins nette !
Et pis, je sais pas pourquoi il a préféré oublier de nous narrer cet épisode et s'inventer je ne sais quelle autre égérie.

C'est sur le dernier message du blog de Daniel que j'ai tout appris de cette déesse titane, et la preuve que cette histoire est vraie : cette photo est si haute que j'ai été obligée de me mettre plein écran pour la voir en entier.

Lucie a dit…

Mince, j'ai oublié :
Mnémosyne, est la déesse de la mémoire !

Valérie a dit…

Superbe! Joli contraste entre la roche et l'eau. Un rendu très réussi. Bravo!

Jean a dit…

J'ai des hallucinations : cette roche traumatisée, tirée, taillée, brisée et malaxée dans tous les sens, semblent animée de mille visages ! je vois pleins de créatures, des profils, des visages hautains amusants... Et même un chat timide ^^

J'adore ce jeu !

josiane57 a dit…

Que de pierres !!!!La nature et la marque de l'homme !

Maxime a dit…

Le chat roux a sali dans la vase ses bottes de 7 lieues, et s'en est allé la queue basse. Car ce n'était pas un oubli, mais de la paresse: les chats ne sont pas réputés pour leur courage et la caleur les rend létargiques à l'heure de la sieste (celle où en général, je rédige mes messages)!

Maxime a dit…

* la chaleur *

Maxime a dit…

PS : Jean et Lucie me semblent extrèmement bien documentés, chacun dans leur genre...

Adré a dit…

Oh ben moi les ruines d'un palais ca me plaisait bien aussi ...
Etrange cette série mais j'ai beaucoup aimé !!!
Bisous
Adré

freDeric a dit…

j'aime bcp comment le cadrage est étagé ici avec une tonalité qui change doucement vers le bas...

Anonyme a dit…

Magnifique photo ... Il y a également d'autres ruines et les vestiges de pierres entourant un pré. Pour information il s'agit d'un site habité autrefois par des moines et appartenant a l'ordre de GrandMont. Source : http://pagesperso-orange.fr/grandmont/ecluse_st_marc.html ainsi que la carte présente dans la chapelle de Grandmont recensant tout les domaines de l'ordre.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com