08 août 2008

Vacances - Hollidays




Prise le 29 juin à 6H50 à Saint-Sulpice-Laurière
Voici venu pour moi le temps de prendre mes quartiers d'été à la campagne. En l'absence de liaison internet à la maison, le blog va lui aussi prendre un peu de vacances. Je vous laisse en compagnie de ce paisible pêcheur à la ligne. Surveillez bien le bouchon !

22 commentaires:

hpy a dit…

Je n'ai pas la patience qu 'il faut pour surveiller le bouchon. Bonnes vacances.

Fatima a dit…

Ne crains tu pas qu'un monstre sorte de la brume en le laissant ainsi seul???
J'adore la netteté des reflets qui se fondent gentiment dans la brume...
Bonne vacances!!!

Cergie a dit…

Pas de liaison internet ?

Je suis contente que tu te sois décidé enfin à quitter le territoire et que tu ailles au Mirror Lake pêcher avec les indiens les sandres et les brochets de là-bas. Tu en as au moins pour trois semaines alors, afin de bien rentabiliser ton billet d’avion.
De plus, comme il n’y a pas non plus de réseau téléphonie mobile, tu te déconnecteras vraiment, cela te changera les idées.

Fais gaffe cependant, j’ai pu constater (sauf les fois où je suis passée pas loin de chez toi) qu’il y a un micro climat au dessus de ta tête depuis l’été dernier : une seule photo avec un franc soleil, celle du pont triomphant. Cela m’étonnerait qu’en Californie tu arrives à faire pleuvoir et brumer. N’oublie pas la crème solaire indice 15 pour t’éviter les coups de soleil et pallier ton absence de mélanine.
Bonnes vacances Maxime

Ce pêcheur est un mannequin, n’est ce pas ?
Un épouvantail à cormoran, héron et p'tit loup protégés ?

Therese a dit…

Pour les aquarellistes quelle inspiration par ici! Quelle douce photo!

Nathalie d'Avignon a dit…

Sur la route des vacances le bouchon prend une toute autre signification. Mais on te fait confiance pour prendre les chemins de traverse. Bons zig-zags !

Anonyme a dit…

Extremement fin et doux. Les arbres me font penser à Canaletto. Il faudrait en donner une copie au pécheur... Il en ferait un poster...

Claire D.

Jean a dit…

Dans ce cliché, l'ambiance comme les détails sont à considérer.
Nous retrouvons ton goût pour les reflets de paysage, cette eau qui est un spectaculaire miroir ou la fenêtre sur l'Autre Monde et auquel s'ajoute la légère brume génératrice de mystères doux et inquiétant. Comme d'habitude, la présence humaine bien que d'attitude banale, nous apparaît comme inattendue, car généralement tes paysages s'en passent. Ici, l'homme se démarque d'autant plus qu'il est de profile, en continuité avec le bout de terre sur lequel il se tient, mais contrastant avec les arbres qui eux nous semblent de face, comme il arrive souvent avec les arbres.
La lumière elle est vraiment particulière : bien qu'aténuée par la brume, elle demeure vive et ses trames roses lui donne un caractère artificiel.
Mais ce qui est passionnant dans cette photo, ce sont des petits détails secondaires que l'on ne voit pas au premier coup d'oeil, mais qui agrandissent la perspective de l'image : derrière la brume, au bas de la fumée, un petit panneau bleu juste avant une barrière blanche, trop éloignée pour qu'on puisse y lire les indications. Que peut-on donc y lire avant de pénétrer dans cette forêt ? Et à l'extrême droite, non dissimulée par le brume mais encadré de trop près par les arbres près du pêcheur, un autre détail : un trou dans la forêt juste derrière la barrière blanche ; on dirait l'entrée d'une grotte végétale ou une grosse narine ! :D
Bien entendu, au final, notre regard revient sur l'acteur et son double, cet homme qui espère pécher un poisson mais n'appâte que son reflet... Ou se fait pêcher par ce dernier.

ALAIN a dit…

Reflet, lumière, il ne manque que le poisson.

Laubaine a dit…

c'est a peine si j'ose laisser un commentaire tellement je me sent petit face a une telle lumiere si bien mise en valeur dans cette image , c'est presque le souffle coupé que j'ai visité votre blog , par la qualité
et la beauté des sujets si bien photographiés ... bonnes vacances , ce qui me laisse un peu plus le temps de m'immergé dans vos images et je l'espere en tirer quelques leçons ...

kari a dit…

This is a wonderful, peaceful scene. I love the reflection of the fisherman in the lake, and the mist rising. Enjoy your time in the country.

Cergie a dit…

Le bouchon, je ne sais pas ; les poissons attrapés, menu fretin ou carpe de fossé, je ne sais pas...
Je suis très inquiéte pour le petit arbre boule fiérot..
Je ne suis pas sûre qu'il sera encore là, debout dans la lumière du matin , lorsque deux cent ans auront passé...

Anonyme a dit…

Bonnes vacances. Good hollidays. Oraies diakopes.

cd

Jean a dit…

Je partage ton inquiétude, Cergie. Il nous la joue Narcisse ou quoi ?! Ses parents ne lui même pas appris à nager, je parie ! (je crois qu'un surplus de sirop d'érable a atteint mon cerveau. Eeuuuh....)

Adré a dit…

Tu pars en vacances en nous laissant avec une tres belle image comme toujours ... passes de tres bonnes vacances, plus longues que le miennes j'espere ;o)
Bisous
Adré

Adré a dit…

Tu pars en vacances en nous laissant avec une tres belle image comme toujours ... passes de tres bonnes vacances, plus longues que le miennes j'espere ;o)
Bisous
Adré

atht a dit…

Superbe, magnifique, epoustouflant, bref chapeau bas !

catherine a dit…

Quelle douceur dans cette photo...
Bonnes vacances Maxime !

merlinprincesse a dit…

Magnifique image, Maxime! Vacances pour moi aussi! :))))

freDeric a dit…

bah alors? tu reviens bientot ? Ton blog, tes images nous manquent...

Marco a dit…

Complimenti foto bellissima!

zeppelin a dit…

une mise en valeur extraordianaire! bravo! tes images sont superbes!

Maxime a dit…

Eh bien, on dirait que mon pêcheur a fait bonne pêche !
Merci à tous de votre visite, je ne vais pas tarder à sortir de mon terrier pour aller faire un petit tour sur le net.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com