01 avril 2005

Limoges - passerelle de la rampe



Un timide rayon de soleil m'a incité à sortir aérer le Nikon. Hélas, le ciel s'est aussitôt refermé, diffusant une lumière plate, sans relief. Sur la vielle passerelle, cet univers gris-béton règne en maître... à l'exception du passant qui me croise, vêtu de couleurs vives et portant ses sacs de super-marché. Pris en moyenne focale, le cliché a été recadré pour éliminer latéralement et vers le haut, toutes les échapées vers l'extérieur et accentuer le caractère minéral de la scène.

4 commentaires:

Zanne a dit…

Wonderful converging lines of perspective. I can't read French, but I can make up my own story about what's happening in this picture. Keep up the good work.

Califfoto a dit…

Beautiful and meaningful shot. This is just great. Bravo

ENTROPY HOTEL a dit…

J'aime beaucoup ce photo, le fait qu'il n'y a pas de couleur, sauf pour l'homme qui marche; le fait que le grant part du photo est grise, pour moi, cree un sens de solitude et tristee. Tres bien fait!!

Maxime a dit…

Make : NIKON
Model : E8800
DateTime : 2005:03:31 16:12:59
ExposureTime : 1/50,1Sec
FNumber : F4,3
FocalLength(35mm) : 141(mm)

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com