06 juillet 2006

480

[Le Maillorat] la belle et la bête (beauty and the beast)


Lorsque l'on a la flemme de parcourir la campagne ou les rues à la recherche d'un sujet structuré, la macro est une bonne solution. Il suffit de se promener de bon matin dans son jardin ou dans un jardin public, et de changer l'échelle de son point de vue. Il se passe toujours quelque chose d'interessant dans un coin.

When one is too lazy to walk along the countryside or the streets in search of a structured subject, the macro is a good solution. You just have to stroll on early morning in your garden or a park, and change the scale of your point of view. something is always happening around the place.

2 commentaires:

Zebigleb a dit…

Voila une bien vilaine bête !
Mais une bien jolie photo !

Bonne journée

Cergie a dit…

C'est pas vrai, je ne suis pas d'accord. Il faut se donner bien du mal pour trouver d'aussi surprenantes bestioles même dans son jardin ! Mais on est récompensé car elles sont très photogéniques !

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com