22 novembre 2006

Un doigt de lumière



L'unique vitrail éclaire un autel de Marie. Curieuse vierge naïve, bras ouverts, et des fleurs... dans cette chapelle où je serai certainement le seul à pénétrer ce dimanche, moi, le mécréant.

The only stained-glass windows lights up an altar to Marie. strange naive virgin, arms opened, and flowers... in that church I shall surely be the only one to enter on this sunday, I, the unbeliever.

1 commentaires:

Cergie a dit…

Encore une splendeur
Ta photo est digne des compagnons bâtisseurs: religieuse
Il est vrai que le sujet en lui même déjà est une merveille: cette niche avec le crépi décrépi laissant entrevoir la voute de brique, une sorte d'appareil de carreaux au mur, ces tons sur tons

Même les bancs qui luisent perpendiculaires à ces chandelles piteuses mais si "humaines" en même temps loin de la perfection de notre monde calibré

Je me souviens d'un passage à St Gervais d'Auvergne (petite hotellerie charmante), la belle église ouverte à tous les vents sans crainte du vandalisme ni du vol
Et bien là, dans ce coin perdu aussi je me suis acquis en rêve une maison

Merci, Maxime, ce soir je n'aurai pas besoin de dire une prière, la seule contemplation de cette vierge aux bras ouverts pourra en tenir lieu

Les images de ce blog photo sont librement utilisables sur la base de la Creative Commons Licence VFXY Photos

Contacts : Maxime Gaillard