21 juillet 2008

Un autre monde 1 - An other world #1




Prise le 20 juillet à 7H40 à Saint-Laurent-Les Eglises

Lucie me soupçonne de fantasmer. Pourtant, le petit homme gris m'a bien conduit dans un autre monde. Un monde qui se tient entre la veille et le sommeil, entre le rêve et le cauchemar suivant l'état d'esprit dans lequel on y pénètre; le monde d'Antinea, Lucie l'a deviné de nouveau, étrangement ressurgi des eaux.
Une série un peu longue, dans laquelle j'ai eu du mal à faire des choix, ce qui m'impose cette semaine un rythme de publication quotidien.

8 commentaires:

hpy a dit…

Humide.

Jean a dit…

cela me fait penser à des chapitre lugubre du Seigneur des Anneaux

Jean a dit…

Alors comme ça tu as visité l'Atlantide ???!??? :D

Adré a dit…

Waooo quelle ambiance, comme dans un cauchemar qui ne va pas durer, on devine le soleil qui va venir a notre secours ...
Bisousssss
Adré

Dominique a dit…

Onirique et mystérieux. Beau, comme d'ab.

Cergie a dit…

Bon sang, tu t’es tenu là, stupéfié.
Le village était là, et son cimetière.
Le ruisseau était dans son cours, il rampait vers toi nonchalamment.
Quelle merveille, après ces années de submersion. Il passait toujours sous le pont.

Et c’est vrai que cette image est belle, avec cet ondoiement se frayant un passage dans cette vase épaisse, grasse, et luisante ; cette eau forte, vivante, éternelle, dans la lumière froide du matin.

Du moins est ce comme cela que j’imagine ton rêve. L’histoire que je me raconte.
Non ce ne pouvait être un cauchemar, juste un retour vers un passé, dissimulé au regard et non disparu à jamais ;
tel que dans la mémoire des anciens...

Maxime a dit…

Etrange, en effet; des lieux qui réapparaissent tous les vingt ans. D'autant plus étrange lorsqu'au cours des vingt étés écoulés, on a nagé à leur surface, dans le monde d'au-dessus. Peut être que si l'on pouvait se glisser sous la surface des choses, on découvrirait en chacune d'elle une semblable étrangeté.

frederic a dit…

tes dernieres images me surprennent agréablement... les marécages sont splendides et ton regard que tu portes sur la nature est joliment déroutant et fantastique.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com