18 décembre 2008

souvenirs d'automne - autumn mémories




Prise le 2 novembre 2008 à 10H30 vers Chauverne

Je retrouve cette photo, comme une carte postale que je me serais envoyée depuis l'automne dernier. Au fond, cela sert aussi à ça, la photo; à poser des jalons dans l'espace et le temps.

20 commentaires:

hpy a dit…

C'est une très belle photo.

Therese a dit…

Tous ces arrondis: magnifique!

Jean a dit…

tout bouge, tout respire tout danse autour de l'habitation rigide. Le patchwork de couleurs du groupe d'arbres au premier plan fait penser à un bouillonnement d'énergies brutes, neuves, fabuleuses qui contraste avec le caractère terne et inerte de l'édifice.
Miyazaky adorerait cette photo...
Bon et moi, comme assez souvent dans tes photos, je vais gambader, plonger, explorer dans le coin au fond à gauche. :D

Nathalie a dit…

Tu avais dû poster l'année dernière d'autres photos du même manoir sous des angles légèrement différents parce que ma première réaction en voyant celle-ci a été un sentiment de familiarité, de reconnaissance. Oui, ça donne l'impression de revisiter l'album de famille - avec joie !

Dominique a dit…

Équilibré, paisible... beau, tout simplement.

Jean-Pierre a dit…

J'ai découvert, il y a quelques jours, ce blog de photos magnifiques, sublimes... on vit ces lieux et ces instants, d'autant que je suis originaire de ce petit coin de Haute-Vienne;
cher Maxime, pourriez-vous entrer en contact avec moi (je suis élu à Laurière et j'aimerai mettre un de vos clichés à l'honneur dans notre prochaine publication municipale).Je serai honoré si vous acceptiez...

Jean-Pierre BARREAUD
jpbarreaud@gmail.com

Cergie a dit…

Tu es vraiment fort Maxime !
Plutôt que de carte postale (il en existe qui y parviennent), je parlerais de poster à la gloire de ton pays. On y trouve tout : la forêt primaire, la sapinière, les arbres à glaner, le bosquet, la prairie, le pâtis, deux voies dont celle au bord de laquelle tu te trouves, les clôtures, les poteaux électriques. La riche demeure.
L’homme (il a allumé la cuisinière à bois).
Le chaud, le froid.
L’hiver, le printemps et l’automne à la fois...
J’irais bien balader dans ce coin ; on y trouve sans doute en bas de pente un ruisseau qui traverse un étang au bord duquel s’asseoir à couvert et rêvasser en regardant les libellules.
J’irais en été, lorsqu’il fait trop chaud, trop beau et que tu n’as guère envie de prendre des photos.

Joanna a dit…

Very beautiful!

Anonyme a dit…

Les arbres ressemblent à un chat en boule qui se repose. Bon modèle pour l'hiver.
Quel romantisme...

claire d

Jean a dit…

J'aime beaucoup la course de sapins, derrière la batisse ! Qui a gagné ? :D

Peter a dit…

Encore une fois, c’est Presque trop beau pour être vrai !

catherine a dit…

Correspondances

Charles Baudelaire

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Alline a dit…

Douceur du temps qui semble ici se reposer...

freDeric a dit…

tout est à sa place... quel delice de venir chez toi... Tes images inspirent le respect, tu millimetres ton cadrage, c'est aux petits oignons :)

pascaline a dit…

C'est un très beau paysage qui respire la sérénité. J'aime beaucoup ton traitement des couleurs, qui me font penser un peu à de l'aquarelle... Tout en douceur et subtilité.

Miss75 a dit…

Tes couleurs sont vraiment magnifiques, on dirait un tableau.
JOYEUX NOEL

namaki a dit…

c'est une magnifique carte postale en vrai ! les couleurs, la composition, le mouvement, tout ! et toujours une ambiance particulière qui t'est propre !

Therese a dit…

Je repasse pour voir à nouveau ces petits bouts de brume et ces couleurs si éloquentes ainsi que pour vous souhaiter de belles fêtes!

Rakesh Vanamali a dit…

Marvelous picture!

Wishing you a very happy and prosperous new year!

May the coming year bring to you, the best yet!

Warm Regards

Rakesh
http://almostsunday.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Bonjour,

Il s'agit de l'emplacement du château de Peyrusse dont il ne reste plus que la tour. Les Premiers propriétaires étaient les Pérusse qui devinrent Pérusse des Cars et les plus connus les Brachet. Le chemin que l'on voit sur la photo, on peut le descendre jusqu'à la propriété et on bénéficie d'une trés belle vue sur le Thaurion qui se trouve sur la gauche.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com