14 mars 2007

Pyramides perdues (lost pyramids)




Prise le 11 mars à 10H30

Et lorsqu'ils posèrent la pierre ultime, le pyramidion, le ciel s'obscurcit et la nuée s'assembla. Râ disparut à la face de la terre. Les ouvriers atterrés regardaient l'obscurité monter du désert telle une colonne de cendres, et Amenophis lui même se courbait. Alors l'éclair frappa. Et des halos de magie pure s'échappèrent du sommet de la pyramide, qui commença à se dissoudre, tandis que l'édifice lui-même, perdant de sa consistance, disparaissait aux yeux des hommes pour sombrer dans l'obscurité. Et...
Tiens, je crois bien que j'ai encore oublié de prendre mes petites pilules, ce matin. Il suffit de la lueur d'un vitrail et de l'ombre d'une marche dans l'église de Folles, pour que je me mette à avoir des visions !

7 commentaires:

Ronald a dit…

Beautifull colours!
At first I thought it was a rusty object, but no!
Inside a church, light falling through coloured churchwindows??

Cergie a dit…

Le cerveau est un animal curieux, on n'en utilise pas toutes les possibilités et on n'est pas tous égaux dans la manière de s'en servir. Pourquoi certains ont ils l'oreille absolue, d'autres la bosse des maths, d'autres un talent littéraire ? Mozart écrivait la musique car il l'entendait, comme le sous préfet des vers. Avec plus de facilité que le sous préfet aux champs des vers. Picasso était un visionnaire ce qui veut bien dire ce que ça veut dire. Toi tu as reçu des fées beaucoup de talents. Tu fais de belles photos, beaux textes, tu as de l'imagination et surtout... tu as de l'empathie. Le cerveau peut aussi être soumis à l'influence des drogues, de l'alcool ou de la maladie. Les effets du LSD ne sont pas illusoires mais bien réels

Sur ce détail, on peut laisser gambader l'imagination. Car j'avoue que je préfère juste regarder et apprécier. Nul besoin pour moi d'imaginer. Je peux juste jouir du contraste des matières des couleurs et aimer seulement, au fond, sans avoir besoin de commenter plus avant

p'tit loup a dit…

Mon copain p'tit fennec des sables y m'a dit les égyptiens ils zont inventé le béton avec la pierre reconstituée... Et nous on a inventé les cathédrales en béton Comme ça on économise les compagnons et les égyptiens ils économisaietnt les esclaves. Le Corbusier y l'a fait la chapelle de ronchamp comme ça Alors t'es pas loin quand tu dis les égyptiens, et tout et tout et nous nos églises...
Cergie elle dit que j'ai pas inventé l'eau chaude ni le fil à couper le beurre. Tu crois que c'est gentil de la part de Cergie ? Là t'as travaillé sur l'ombre et la lumière ? Je suis pas si bête finalemnt. Einh ?

hpy a dit…

Il ne faut pas prendre les petites pilules. Elles nous transforment en zombies, et nous empèchent de réver.

chamamy a dit…

Voilà le feu qui me manquait dans ma dernière photo (signe:poissons)
*je ne sais mettre en lien :( *

Où est donc le forgeron qui en utilisera l'énergie?

Maxime a dit…

You guessed right, Ronald; just a shadow inside a church, looking itself like some kind of church...

J'aime bien, Cergie, laisser gambader mon cerveau, mais jamais trop loin de mon corps. Plutôt que les paradis artificiels, c'est, j'imagine, ce que l'on peut appeler l'intuition. Le spectateur peut se lire dans l'image, comme dans une tache de Rorschach, ou au contraire choisir de rester à la surface des choses, lumières, formes, couleurs.

Tu n'est pas si bête, P'tit Loup, et même bien renseigné, encore que la thèse fasse encore débat. Et je crois que Cergie t'apprécie beaucoup plus qu'elle ne l'avoue. Moi, en tout cas, j'adore te voir gambader dans ce blog !

Tu as raison, bien sur, HPY; ces petites pilules ne sont faites que pour nous empêcher de flâner sur le chemin des écoliers.

Une forge, Chamamy... voila bien en effet un signe de feu, en symétrie avec ton signe d'eau
Moi, je sais mettre un lien, na, na , na...

Kari a dit…

Beautiful colors! Great capture.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com