30 mai 2008

Poupée - Doll




Prise le 25 mai à 9H à Auneuil (Oise)
Sur un étal de brocante à Auneuil. Est-ce une vraie poupée, ou une enfant victime du sort d'un mauvais enchanteur ? Poussée trop loin, la perfection finit par devenir inquiétante...

In a second hand market in Auneuil. Is it a real doll or a child victim of the spell of a bad sorcerer ? drawn too far, perfection ends in becoming disturbing.

12 commentaires:

Nathalie a dit…

Je l'ai longuement regardée en noir et blanc avant de bouger ma souris et de la découvrir en couleur... et je préfère le N&B.
Mmmmm, tu as raison elle a un côté inquiétant. Pas une poupée à caliner...

joseph a dit…

je pense à Villon, et à ces belles dames du temps jadis dont cette poupée me semble l'évocation ! un peu comme une photo d'avant la révolution de 89

lyliane a dit…

Elle est superbe cette poupée et de plus elle a la couleur de mes cheveux quand j'étais enfant.

Anonyme a dit…

Elle parait très pensive.

Claire

Anonyme a dit…

Mais un regard de peintre sur les yeux me fait m'interroger : ne lui manquerait-il pas ces deux caractéristiques petits points blancs, toujours présents sur la pupille, flottant sur la cornée, qui donnent au regard son aspect vivant...

Claire

kari a dit…

I like the lighting in this photo. She is a perfectly beautiful little doll.

Cergie a dit…

J’avoue être intriguée par la lumière, très présente dans la chevelure et sur les paillettes, si douce et uniforme sur le visage.
Un contre jour + un réflecteur, peut être un couvercle de gamelle en alu ?
:o
Ou bien l’ombre d’un parasol.

"Brocante", dis tu. Pour moi, une brocante c’est la SPA des objets que l’on ne désire plus.
Cette poupée, je lui trouve l’air éperdu.
Je ne la vois pas comme une poupée que choierait une petite fille Je trouve qu’elle ressemble à une poupée de foire de luxe. Une de celles que l’on pose sur un lit, la jupe soigneusement étalée. En effet, l’enfant sage qui ne grandira et ne partira jamais, témoin muet et compagnon d’une vie finissante, en l’occurrence sans doute finie...

Que cherches tu toi dans les brocantes ou les vide grenier, hormis une photo pittoresque ?
Qu’as tu déjà retrouvé ?

christian a dit…

« La porte se rouvrit, l'homme reparut, il portait dans ses deux mains la poupée fabuleuse dont nous avons parlé, et que tous les marmots du village contemplaient depuis le matin, et il la posa debout devant Cosette en disant :
—Tiens, c'est pour toi. »

Jean a dit…

Une poupée sans sourire, comment peut-on mettre un tel objet dans les mains d'un enfant ?
Une poupée autiste peut-être ?
AU fait, tant que j'y pense, les 7 et 8 juin, la ville de Soulac se met à la mode 1900 : soulacais habillés à la mode du début du XXème siècle, etc. J'ai bien envie d'y faire un tour ^^

Peter a dit…

Je vois ici aussi une poupée pour décorer et garder … ce ne peut pas être un jouet d’enfant.

Juste à coté de chez moi, il y a un magasin / atelier des poupées anciennes. La propriétaire n’a pas voulu des photos (j’ai juste pu « voler » quelques une au travers de la vitre).

Jean a dit…

Il existait aussi un livre por enfant, dont l'héroïne était une poupée de porcelaine. Les illustrations étaient en fait des photos de la poupée mise en scène. C'était assez marrant. ^^

hpy a dit…

Je n'aime pas les poupées.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com