08 décembre 2008

la falaise - the cliff




Prise le 30 novembre à 10H à Tursac

Il y a des distances qu'il vaut mieux ne pas apprécier "à vol d'oiseau", et les objectifs que l'on pense toucher du doigt ne peuvent souvent être atteints qu'après un long détour.

Ps : un grand merci à Dominique, qui m'a décerné le "Arte y pico". Je vais faire comme lui, et patienter un peu avant de trouver de nouveaux heureux attributaires...


13 commentaires:

pascaline a dit…

Très beau paysage, et belles couleurs douces. Le texte l'accompagne très bien !

Peter a dit…

Un vrai tableau! Quelles couleurs!

hpy a dit…

Quand la promenade est belle, un long détour ne dérange personne.

Ronald a dit…

Lovely contrasts and composition!

Therese a dit…

Aussi longtemps que l'objectif est en vue.
Quelle variété dans ce paysage!

catherine a dit…

Ce que tu écris pourrait convenir à nombre d'entreprises humaines... belle image de nos existences qui sont rarement rectilignes, et c'est tant mieux.

nathalie a dit…

Un peu forcé sur les contrastes, et ça lui va bien à cette photo d'hiver - on découvre les ocres de la falaises qui font écho à ceux du maïs, le gris du ciel prend une couleur plombée qui accentue le côté dramatique du relief et des arbres nus.

S'y ajoute un intéressant commentaire sur le cours de la vie et voilà comme toujours un grand bonheur à venir ici.

Miss75 a dit…

Digne d'une peinture cette photo

Lucie a dit…

Le ciel je le vois bleu horizon pas très net comme la veste de nos soldats français.
Je vois aussi cette grosse maison vers laquelle pointe le sentier avant de tourner au dernier moment ; sûr c’est là qu’est la princesse, il y a même un petit panneau sur l’arbre marqué "chasse gardée pour le prince"
Le plus important n’est pas de monter, ce que le prince ferait facilement s’il est pas trop manchot en s’aidant des draps que la princesse aura noués ou en grimpant en se cramponnant au lierre (il est pas plus bête qu’un végétal tout de même) ; le principal c’est de descendre et ça c’est encore plus facile même la princesse y arrivera en sautant de branche en branche et tous deux pourraient s’égayer libres dans les vastes horizons au lieu de rester prisonniers du simili donjon
(Le velux est pas très inspirant même s'il luit, non plus que la fenêtre à deux battants avec petits carreaux ouvrant à la française et volets en bois exotique trouvés chez les deux font la paire)

Lucie a dit…

Il faut tout de même parler de l'intéressante (un petit coup de bosse à reluire ne fait pas de mal) "compo" de cette photo, très aplatie au dessus : falaise, façades, ciel, arbres paraissant dans le même plan vertical bien plein (appelons le plan frontal), le sentier et le champ n'offrant guère de relief au plan horizontal...
Bon sang, mais c'est bien sûr ! Il s'agit d'une épure de géométrie descriptive ! Il y a même une ligne de terre et le plan horizontal est plié à l'équerre (m'enfin bon, presque) > la perpective...

PS : Félicitation, Maxime, pour cette nouvelle récompense décernée pour l'ensemble de ton oeuvre.
Tu te souviens : Hpy aussi t'as décerné le "Arte y pico"

kari a dit…

That looks like a beautiful place to take a walk.

Jean a dit…

Présentement, là, les longs détours me gonflent....
Malgré tout, je l'aime bien ce haut mur, même si les bâtiment derrière n'ont rien de stimulant pour une grimpette. Finalement, l'objectif me paraît moins intéressant que l'épreuve (comme assez souvent d'ailleurs "einh ?! Quoi ?! C'est déjà terminé ???")
Ce qui m'intéresse aussi dans cette photo, c'est la partie gauche : il y a un angle droit puis un grand mystère tout vert ; allez savoir si finalement, dans ce bazar végétal ne se cache pas une fissure ou un escalier dérobé ^^
Pis c'est quoi en face des trois fenêtre de la maison de gauche ? Un puits recouvert de plantes ?

Maxime a dit…

Au fond, Jean n'a pas tort ; je viens de mesurer sur google earth : le détour est "juste" de 3,5 km.
Ce n'est donc pas un bien grand détour s'il y a une princesse à la clef, mais ce n'est tout de même pas mal si c'est juste pour savoir si le petit tas sur la gauche est un puits ou un tas de branches...

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com