05 février 2009

la maison des bois - house in the woods




Prise le 19/9/08 à 7H45 vers La Jonchère

A l'occasion d'une coupe d'exploitation dans la forêt, la maison a réapparu. Elle était là avant les arbres, du temps de l'exploitation agricole. De nouveaux arbres vont être plantés, et elle va de nouveau disparaitre pour un demi siècle, ou plus.

14 commentaires:

hpy a dit…

Elle ne va pas disparaitre tout de suite, il faut laisser le temps aux arbres de pousser d'abord! Ca ne va pas si vite.
C'est du lierre ou une autre saloperie dans ce genre qui pousse sur l'arbre à gauche à droite?
Et encore, est-ce que la maison est équipée de tout ce qu'il faut, eau courante (chaude et froide), chauffage, connéxion haut débit? Si oui, je pourrais m'y installer.

Philip a dit…

Beautiful capture excellent composition I love the fog !!

Philip a dit…

Beautiful capture excellent composition I love the fog !!

Claude a dit…

J'aime l'atmosphere de cette scene pastorale - la brume, la lumiere, la batisse au fond du vallon et les arbres aux branches fragiles sur la droite..

Suzanne a dit…

Exquisite. I've added it to my favorites.

Maxime a dit…

HPY : je ne crois pas qu'elle ait l'eau ni l'électricité; seul un chemin impratiquable en voiture y conduit, et elle est occupée. Deux vieux garçons et leur mère vivaient là depuis la vente de la propriété (dont ils étaient, j'imagine, fermiers) à un forestier. La mère est décédée il y a longtemps, puis plus récemment l'un des vieux garçons. Celui qui reste doit se sentir bien seul...

catherine a dit…

une maison de conte de fées : crois tu qu'une princesse en franchira un jour le seuil ? elle embrassera le vieil homme de la cabane et le transformera en prince charmant .....

Cergie a dit…

As tu pensé à moi et mon éloge du compost en prenant la photo ?

Mélancolique Cergie ce matin ?
Oui.
(Elle était déjà là Hpy, déjà laconique)
Pourquoi ?
A cause de l'ancien batelier d'Eragny, du vestiaire de Christian, Jean et Maxime... et déjà P'tit Loup
De la solitude des personnes âgées.
De l'homme bavard du tableau. Es tu allé le revoir et taper la discute l'automne dernier ?

PS : tu es taggué surCergipontin !

nazzareno a dit…

... j'arrive ici des pages de Cergie et ce sont seulement le dernier admirateur de ton magnifique blog .

Peter a dit…

Une région ou les arbres poussent plus vite que les maisons ... et plus vite qu'en Finlande (voir commentaire de hpy)?!

Anouschka a dit…

La lumière et la brume rendent l'atmosphère magique. J'entends quelques lutins rire...

Jean a dit…

Bon ben tu me préviens quand le vieux garçon veut partir, car c'est un endroit idéal pour moi (je suis preums !!!!)

Jean a dit…

Cette brume est pour moi une protection contre les agressions extérieures, celle de la civilisation.
Là, abrité par cet étrange voile humide, subsiste la complicité avec les arbres, les seuls nouveaux venus appréciables...
Oui, je sais, je suis en mode misanthropie, en ce moment ^^

pascaline a dit…

Très belle ambiance encore une fois.

Livres disponibles :
Paysages Limousins | Matière à réflexion | Lieux communs | Domaines publics

Contact : gaillard.maxime@gmail.com